- 10% AVEC LE CODE : CADEAU
Comment faire une bouillotte sèche ?

Comment faire une bouillotte sèche ?

de lecture

Fabriquer une bouillotte sèche plutôt que d'utiliser la traditionnelle bouillotte chaude est une option écologique, économique et pratique qui aide à lutter contre l'arthrite et la douleur. La bouillotte sèche apaise, réchauffe, décore,... et peut être cousue en quelques minutes, débutant ou non !

La bouillotte à chaleur sèche est remplie de graines, telles que des céréales, des légumineuses, ou l'inévitable bouillotte à noyau de cerise. Elle a une sensation similaire à celle d'un oreiller à boules.

Voici comment faire une bouillotte sèche en quelques étapes.

Choisissez un récipient d'eau chaude sec qui correspond à votre style.

  • Pensez à l'usage que vous comptez faire de votre bouillotte et à votre niveau de compétence en couture lorsque vous choisissez une forme pour votre bouillotte. Choisissez des formes géométriques qui conviennent à tous les usages et qui sont plus faciles à coudre.
  • Si vous souhaitez utiliser votre bouillotte pour vous réchauffer, choisissez une forme carrée ou un grand rectangle.
  • Préférez une forme rectangulaire, fine et allongée si votre bouillotte est conçue pour soulager les douleurs et détendre les contractures : vous la glisserez plus facilement sur le bas du dos ou la nuque.
recipient

    Préparez les éléments à utiliser

    Pour faire une bouillotte en noyaux de cerise ou autre :

    • Choisissez d'abord les dimensions de la bouillotte terminée.
    • Si vous voulez créer un motif, dessinez d'abord cette forme sur le papier. Sinon, directement sur le tissu.
    • Ajoutez 1 centimètre de marge de couture sur les pièces tout autour, puis séparez-les en deux couches.
    • Placez les deux moitiés endroit contre endroit et épinglez-les ensemble en orientant les épingles perpendiculairement aux bords du tissu.
    • Tracez une ligne sur un côté pour indiquer la fin de la couture : en fonction de la taille des graines choisies, faites une ouverture de 3 à 5 cm.

    À lire aussi : quand a été inventé la bouillotte ?

    Allumez la machine à coudre et mettez-la en place.

    • Choisissez une aiguille et un fil adaptés au tissu que vous travaillez. Une aiguille de calibre 80 est suffisante pour la plupart des projets, mais vous pouvez aussi utiliser du fil de polyester ou de coton. Réglez la machine à coudre sur un point droit classique.
    • Placez le tissu sous le pied presseur et réglez l'aiguille en angle avec le volant.

    Commencez à coudre

    • Piquez les 2 tissus à 1 cm du bord sur 3 côtés (ou deux avec un pli de tissu).
    • Arrêtez-vous au panneau désigné, puis faites un point d'arrêt.
    • À l'exception de celui qui n'a pas été cousu, coupez tous les coins. Gardez vos ciseaux à au moins 2 millimètres de la couture pour éviter les coupures accidentelles.

    Insérez les noyaux de cerise… ou autres

    • Remplissez la bouillotte avec les graines sélectionnées à l'aide d'un entonnoir.
    • Ne rendez pas le coussinet plein : il doit pouvoir s'agiter un peu pour être agréable.
    • Épinglez l'ouverture et fermez-la.
    noyaux de cérise

      Finissez la bouillotte sèche

      • Si vous êtes novice en la matière, commencez par un point d'attache d'une extrémité et terminez l'ouverture par un point d'attache de l'autre extrémité.
      • Si vous faites attention, vous pouvez fermer le trou avec vos doigts plutôt qu'avec un point de machine pour une finition discrète.

      C’est fini !

       

       


      Laissez un commentaire

      Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

      Recevez nos articles dans votre boite email.