- 10% AVEC LE CODE : CADEAU
Comment fabriquer une bouillotte ?

Comment fabriquer une bouillotte ?

de lecture

Vous voulez une bouillotte qui vous réchauffe, vous détend et maintient votre température corporelle constante pendant longtemps ? Une bouillotte sèche est pratique car elle procure un confort et une détente immédiats. Elle se glisse avec vous sous le plaid du canapé, ou réchauffe les draps du lit avant que vous ne vous y couchiez. Votre bouillotte sèche va certainement devenir votre meilleur ami !Voici comment le préparer chez vous en quelques minutes.

Les avantages d'une bouillotte fait-maison

La fabrication d'une bouillotte sèche est à la fois rentable et écologique. Il n'y a pas de plastique ici, c'est tout naturel ! La texture lisse de la bouillotte sèche remplie ressemble à celle des oreillers en boule. Voici d'autres caractéristiques à prendre en compte :

Il peut être fabriqué en peu de temps, sans nécessiter de capacités de couture exceptionnelles. Il est à la fois écologique et rentable. Il peut être moulé dans n'importe quelle forme : rectangle, rond, carré ou mains, pour n'en citer que quelques-unes. Il est non irritant et sans danger pour la peau. Les proportions de la figure sont adaptables à toutes les formes.

L'échauffement n'est pas la même chose que le chauffage. Il est utilisé pour réchauffer et détendre les muscles, les contractures et les tensions. Il permet d'emmagasiner facilement la chaleur sur un radiateur ou dans un four pendant quelques minutes. Il restitue progressivement la chaleur perdue. La bouillotte sèche maintient la même température que votre lit, qui est habituellement froid. En cas d'hématome, d'entorse ou de foulure, elle peut être utilisée comme " bouillotte froide " en la plaçant au réfrigérateur.

avantage bouillote fait maison

Les matériaux dont vous aurez besoin pour fabriquer une bouillotte sèche

Les noyaux de cerises ou les graines d'épeautre sont les garnitures les plus populaires, en raison de leur forte inertie thermique. Vous pouvez cependant choisir d'autres options et n'utiliser que ce que vous avez sous la main. Pensez à ces deux ou trois éléments au moment de vous décider :

Le type de matériau avec lequel votre bouillotte est remplie déterminera la texture et la souplesse de la bouillotte, ainsi que sa capacité à retenir la chaleur.

Plus la bouillotte est souple et malléable, plus les graines sont petites, mais plus la chaleur se perd rapidement. Choisissez le type de graines qui vous plaît. Plus les graines sont petites, plus elles sont flexibles et malléables, mais aussi plus la chaleur se dissipe rapidement. Dans tous les cas, il faut utiliser des graines sèches. Si vous récupérez les noyaux ou les graines, assurez-vous d'abord qu'ils sont parfaitement propres et secs

Le tissu doit être adapté à l'usage prévu. Il doit être capable de retenir les graines tout en résistant à la chaleur. En termes de résistance à la chaleur, les matières naturelles telles que le 100% coton, le lin, le chanvre et autres sont préférables aux tissus synthétiques. Les graines ne doivent pas pouvoir s'échapper ou irriter votre peau à cause d'un tissage trop serré.

Vous décidez de la forme de la bouillotte. Réfléchissez à l'utilisation que vous voulez en faire pour déterminer la surface de la bouillotte. Les formes géométriques simples, ainsi que celles qui sont simples à coudre, sont préférables.

grains sèche

Fabriquer sa propre bouillotte

Fabriquez votre propre bouillotte en quelques minutes grâce aux instructions ci-dessous. Vous aurez besoin de : Du tissu (lin ou 100% coton) 23 x 38 cm, un autre tissu pour la couverture (coton, polaire, etc.) : 24 x 46 cm, du fil de coton et une aiguille, de l'orge pour le remplissage (ou des céréales, des graines, des noyaux, etc.) : 650 g, un entonnoir

Vous pouvez utiliser votre propre machine à coudre, mais la bouillotte peut aussi être cousue à la main. Veillez simplement à bien serrer vos points. Pliez le tissu en deux et épinglez-le tout autour. Cousez les trois bords ensemble, en laissant une ouverture de quelques centimètres sur l'un des bords. Retournez le vêtement afin de ne pas voir les coutures. Insérez un entonnoir (ou fabriquez le vôtre sur du papier) dans l'ouverture. Remplissez la bouillotte avec la garniture du matériau (ici, de l'orge) et cousez la perforation. Soutenez la bouillotte pour que les grains ne tombent pas. Faites des ourlets aux deux extrémités du tissu.

Pour réaliser la housse, repliez le tissu sur une hauteur de 19 cm (soit 1 cm de plus que le coussin) ; puis attachez-les ensemble avec des épingles et des points. Retournez le tissu pour faire apparaître les coutures à l'intérieur. Pour fermer la housse, utilisez un bouton-pression ou un ruban. Placez votre bouillotte remplie à l'intérieur de la housse avant de la fermer avec un bouton ou un ruban.

Comment bien utiliser sa bouillotte fait-maison ?

L'approche la plus écologique pour chauffer sa bouillotte est d'utiliser une source de chaleur déjà utilisée, comme un radiateur ou un feu. Sinon, on peut la réchauffer au four à 80° ou 100° degrés maximum. Lorsque c'est possible, tirez le meilleur parti de votre cuisine en utilisant la chaleur résiduelle.

Pour ceux qui utilisent le micro-ondes, réglez votre bouteille d'eau chauffée à 800W maximum pendant 1:30 à 2 minutes. Pour la garder humide et chaude, ajoutez un petit verre d'eau dans le micro-ondes pendant qu'elle chauffe.

Par exemple, vous pouvez utiliser votre bouillotte pour traiter une blessure musculaire ou une foulure. Pour ce faire, remplissez un sac en plastique avec votre bouillotte et placez-le au congélateur pendant 30 minutes ou au réfrigérateur pendant 3 heures.

Enfin, ne lavez le couvercle de votre bouillotte qu'en machine à laver ou à la main. Pour éviter que les graines ne soient humides, conservez-la dans un endroit sec.

micro-onde


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.